Les quartiers sensibles ont-ils besoin de l'école catholique ?

"Avons-nous besoin de l'école catholique ?" était le thème de la convention de l'enseignement catholique organisé au Parc floral (Paris) le week-end du 1er et 2 juin. "Oui", aurait certainement répondu François Pupponi, député-maire de Sarcelles, en invoquant le rôle des écoles privées (notamment catholique mais pas seulement) dans la mixité sociale des quartiers sensibles. 

 

Lire l'article complet sur localtis.info